Le guide de Noël en France : marchés de Noël, animations, gastronomie, tradition, décoration de Noël
Accueil»Recettes de Noël»Vins»Un Porto pour Noël : oui mais lequel ?

Un Porto pour Noël : oui mais lequel ?

0
Un Porto pour Noël : oui mais lequel ?
Un Porto pour Noël : oui mais lequel ?
© DR

Les Portos sont généralement des vins d’assemblages de multiples cépages, voire de millésimes, et les dénominations peuvent laisser perplexe le débutant. Comme d’habitude, vous ne dénicherez probablement jamais de produits réellement convaincants dans la grande distribution. Les perles rares se trouvent bien sûr chez un caviste professionnel.

Pour vous aider, nous allons classer les différentes appellations par ordre ascendant.

Porto style Ruby : le bas de gamme. Uniquement en rouge. Un élevage en fût de deux ans maximum. Souvent terne et inintéressant comme peut l’être un Beaujolais nouveau par rapport à des vrais vins de garde. Il n’évolue plus en bouteille. Bof, à part peut-être pour un melon au Porto ou la confection des sauces.

Porto style Tawny : le plus connu en France. Une bonne entrée pour découvrir les complexités aromatiques... à condition de dénicher les bonnes bouteilles. De 3 à 5 ans de vieillissement en fût. Pas d’évolution en bouteille car filtré.

Aged Tawny : depuis quelques années cette nouvelle appellation a fait son apparition. Une indication d’âge sur certaines bouteilles est souvent un gage de qualité (le producteur a mélangé plusieurs millésimes vieillis depuis leur naissance en fût et fait une moyenne. Par exemple pour moitié du 5 et 15 ans = 10 ans d’âge). Par contre, s’il est indiqué un millésime (Colheita), le vin ne provient que de la récolte de cette année. Selon l’âge, la couleur varie du rouge profond au roussâtre, d’où son nom. De l’avis des connaisseurs, les Tawny évoluent peu ou pas à partir du moment où ils sont mis en bouteille, d’où l’intérêt des 10-20-30 ou 40 ans d’âge. CQFD.

Porto LBV (Late Bottled Vintage) : issu d’une seule année, précisée sur l’étiquette. Nous sommes dans l’aristocratie de la gamme. Il est récolté les bonnes années, en vendanges tardives, mais n’est pas tout à fait au niveau de qualité requis pour mériter la mention Vintage. Vieilli en fût de 4 à 6 ans pour accélérer le vieillissement, sa couleur s’éclaircit sans accéder toutefois au roux. Les meilleurs ne sont pas filtrés et continuent d’évoluer en bouteille comme nos grands crus.

Vintage : le roi des Portos : Il provient des meilleurs terroirs et uniquement des meilleures années. On n’en produit que 2 à 3 fois par décennie (environ 5% de la production). Il n’est pas filtré et passe deux années en foudre. Ensuite, il vieillit en bouteille et il serait regrettable de ne pas le laisser reposer au moins une dizaine d’années pour s’exprimer pleinement. Comme pour le vin jaune, il n’existe quasiment pas de limite pour le vieillissement, mais contrairement aux autres Portos, il est hors de question de garder une bouteille entamée. Un Vintage se décante et se boit dans la soirée. Invitez des amis ! Tous les autres, LBV compris, supportent facilement trois mois après l’ouverture de la bouteille.

Nouvelles tendances

Le Porto blanc, décliné en doux, sec ou extra-sec. Il supporte le glaçon et la fonction d’apéritif.

Comment boire un Porto rouge ?

Les Français, un peu goujats, le boivent traditionnellement à l’apéritif, chambré. Les Portugais, rafraîchi, mais, bien sûr sans glaçons. Les amateurs éclairés, donc anglais, réservent leurs meilleures bouteilles pour le digestif. Eux savent qu’il s’agit d’un vin trop fort et trop classe pour l’apéro. Une autre école le réserve pour certains fromages persillés ou, plus classiquement pour les desserts au chocolat. Les amateurs de cigare ricanent car ils savent que le Porto est né pour se marier en toute heure du jour ou de la nuit avec un Havane.

Comment conserver le Porto ?

Les sites internet vous recommandent de le garder dans le réfrigérateur pendant une quinzaine de jours maximum. Nous sommes allés sur place, à l’Institut National du Porto à Lisbonne et un responsable nous a confié qu’à part les Vintage, ils supportaient tous trois à six mois après l’ouverture. Bien sûr, vous limiterez encore les risques si vous utilisez une de ces astucieuses petites pompes qui font le vide d’air dans les bouteilles.

 

Retrouvez nos conseils sur les accords mets/vins pour le réveillon de Noël.

 

A voir également

  • Les commentaires

  • Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
    Soyez le premier à réagir !
  • Ajouter un commentaire :

    entrez le code