Le guide de Noël en France : marchés de Noël, animations, gastronomie, tradition, décoration de Noël
Accueil»Recettes de Noël»Gastronomie des marchés»Le miel, petite gourmandise pour Noël

Le miel, petite gourmandise pour Noël

0
Le miel, petite gourmandise pour Noël
Le miel, petite gourmandise pour Noël
© © hiphoto39 - Fotolia.com

Très présent sur les étals des marchés de Noël, le miel figure aussi dans les recettes de plusieurs produits vedettes de la période des fêtes, comme le pain d’épices ou les biscuits. Son goût sucré et ses vertus antibactériennes en font un compagnon idéal pour l’hiver.

Consommé dans le monde entier depuis toujours – les anciens Egyptiens connaissaient déjà ses bienfaits - , le miel est produit par les abeilles avec le nectar des fleurs butinées. Elles le stockent dans leurs ruches et les hommes se sont servis abondamment de ce cadeau de Dame Nature... Pour augmenter la récolte, le miel que l’on consomme dans nos contrées est maintenant issu de ruches artificielles, d’élevages d’abeilles dont la production est contrôlée et recueillie par les apiculteurs.

Le goût du miel varie suivant les fleurs butinées par les abeilles. L’apiculteur obtient un miel dit "monofloral" quand il leur fait butiner une seule variété de fleurs. Parmi les plus courants : le miel de lavande, de tournesol, d’acacia, de tilleul, de bruyère.... Les miels issus d’un mélange de plusieurs fleurs sont généralement classés suivant le type de terrain où ils ont été récoltés : miel de montagne, de forêt, de maquis… Le miel de sapin, ou d’autres arbres, est issu de miellat, substance secrétée par les pucerons sur les arbres et récoltée par les abeilles.

Appellations d’origine contrôlée

Certains miels bénéficient d’appellations d’origine contrôlée : en France, c’est le cas du miel de sapin des Vosges, du miel d’Alsace, du miel de Corse et du miel de Provence. On peut se faire une idée du goût d’un miel en vérifiant les fleurs et les arbres qui ont servi à son élaboration. On notera que le miel clair possède en général un goût plus fin que le miel sombre, plus fort. Le miel crémeux est facile à tartiner, tandis que le miel laissé liquide est facile à doser pour l’utiliser en cuisine.

Le miel peut en effet entrer dans la composition de nombreuses recettes, sa consistance et son goût subtilement sucré ajoutant une saveur agréable en bouche. C’est l’une des bases du pain d’épices. On le retrouve souvent dans les biscuits traditionnels de Noël. Le miel s’accorde aussi très bien avec les viandes ou le saumon. Il peut agréablement remplacer le sucre dans le vin chaud et autres boissons typiques des marchés de Noël (jus de fruits chauds, bière chaude, cidre chaud).

Contre le mal de gorge

Sur un marché de Noël, les pots de miel sont en tout cas omniprésents dans les stands : il s’agit de cadeaux toujours appréciés. Même si ce n’est pas un produit réservé à l’hiver, on le consomme souvent en cette période : ses effets antibactériens et antiseptiques sont bien connus, maintenant prouvés scientifiquement, et le miel est par exemple particulièrement efficace contre le mal de gorge. Un peu de miel dans un thé chaud, c’est un régal qui fait du bien ! Et comme le miel est moins riche en calories que le sucre, il n'y a pas de raison de se priver !

 

Retrouvez toute la gastronomie des marchés de Noël comme les marrons chauds, l'un des délices de l'hiver !


A voir également

  • Les commentaires

  • Il n'y a actuellement aucun commentaire sur cet article.
    Soyez le premier à réagir !
  • Ajouter un commentaire :

    entrez le code